Puertecillo est un village de pêcheurs situé au bord du Pacifique, à environ 200 km au sud de Santiago, qui n’avait pas d’école. Le village compte 90 habitants, dont 28 enfants.
L’école fonctionnait dans un local prêté par le syndicat des pêcheurs, car il est très difficile d’accéder à l’école voisine à cause de routes parfois coupées, et ce, particulièrement pendant l’hiver quand le village se trouve parfois isolé. De plus, le local utilisé était sous-équipé en installations électriques, eau potable et équipements sanitaires.
Les villageois vivent essentiellement de la pêche et du ramassage d’algues (cochayuyo). Malgré les très faibles revenus, c’était aux parents de financer la scolarisation des enfants.


L’ACFC44 s’est engagé à côté du village afin de répondre aux besoins des enfants. Les contacts locaux étaient Juan Yanez et José Chamorro du comité local de développement.
Au départ, le principal obstacle a été l’achat d’un terrain. Après des nombreuses démarches auprès du Ministère de l’Education du Chili, l’Ambassade du Chili en France et la Mairie de la commune de Navidad à laquelle Puertecillo est rattaché, cette dernière a finalement cédé gratuitement un terrain pour la construction de l’école.
En France, l’ACFC44 a organisé ou participé à l’organisation de nombreuses manifestations, afin de récolter l’argent nécessaire à ce projet (Varades, la Chappelle -Basse-Mer, Couleurs  99 à la Bégraissière, etc.). La construction de l’école a finalement été achevée en 2001. Quelques membres de l’ACFC44 ont également participé à l’inauguration de l’école à Puertecillo même (Georges, Marie-André, Thèrese), en présence du maire de Navidad et autres autorités locales.
Par la suite, l’école a été agrandie d’un réfectoire et d’un petit dispensaire. L’ACFC44 a également fourni du matériel scolaire et autres cadeaux pour les enfants pendant plusieurs années de suite.

L’unique classe de l’école de Puertecillo reçoit tous les jours 12 élèves (3 filles et 9 garçons), qui ont entre 6 et 12 ans. Ensuite, ces élèves vont dans une autre école en internat, et puis au lycée à Navidad en internat également.
L’école de Puertecillo est aujourd’hui beaucoup moins isolée. En effet, depuis 4-5 ans, elle est regroupée avec trois autres écoles de la région. Cette nouvelle organisation permet aux instituteurs et aux élèves d’échanger plus souvent, et donc de ne pas se sentir seuls. Les enfants de Puertecillo ont également commencé à établir un échange scolaire avec des enfants d’une école d’Ancenis.

Malheureusement, l'école a été gravement endommagée par le tremblement de terre et tsunami du 27 Février 2010. A présent, l'école a déjà été remise en état. En effet, les fonds collectés lors de la manifestation "La Réplique Solidaire" du 28 Mars 2010, organisée par l'ACFC44, ont permis de répondre à cette urgence humanitaire dans un temps très court.